Qualitair Corse est une association de loi 1901, qui a été créée le 17 octobre 2003.



Elle est chargée de la surveillance de la qualité de l’air sur la région Corse. Pour cela Qualitair Corse se base sur la loi LAURE (Loi sur l’Air et Utilisation Rationnelle de l’Energie) qui fixe les objectifs de la surveillance de l’air au niveau national depuis le 30 décembre 1996.

A ce jour il existe 27 associations agréées par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE) sur tout le territoire français dont Qualitair Corse. Ces AASQA (Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air) constituent le réseau national ATMO et participent au programme national de surveillance de la qualité de l’air.

Le premier agrément de l’association a été obtenu en juillet 2004. Le dernier date de juillet 2011 pour une durée de trois ans.

 

Les principales missions de Qualitair Corse sont :

  • De Surveiller la qualité de l’air sur toute la Corse, par l’utilisation de stations fixes ou mobiles qui permettent de mesurer en continu les polluants réglementaires que sont entre autre les oxydes d’azote, l’ozone, le dioxyde de soufre, les particules en suspension. Cette surveillance se fait également par des campagnes de mesures nécessitant l’utilisation de tubes passifs. Cette méthode permet d’avoir une moyenne sur une période et une zone définie.

  • D’exploiter les données obtenues par les moyens de mesures. Cela peut permettre de faire des prévisions à court terme pour essayer d’anticiper les pics de pollution, mais aussi d’évaluer la qualité de l’air à long terme.

  • De Conseiller. L’association a la possibilité d’accompagner des décideurs dans le cadre de l’évaluation de l’impact sur la qualité de l’air de leurs projets d’aménagement et de développement.

  • D’informer les autorités et la population. L’association se doit de communiquer les résultats des mesures et des études qu’elle réalise. Qualitair Corse sensibilise également le jeune public à la problématique de la pollution atmosphérique à l’aide d’outils pédagogiques. En cas de dépassement du seuil d’informations (premier seuil) la structure se doit de prévenir les autorités mais également les citoyens grâce aux médias locaux mise à sa disposition.

 

Téléchargez les statuts de Qualitair Corse